• Debout Peuple Libre

Il y a bel et bien des prisonniers politiques au Gabon, selon Laurence Ndong.

L’activiste gabonaise, Laurence Ndong, installée à Paris en France, a affirmé mardi soir dans un live diffusé sur les réseaux sociaux qu’il y a bel et bien des prisonniers politiques au Gabon contrairement à ce qu’a soutenu vendredi le Premier ministre gabonais, Rose Christiane Ossouka Raponda lors de la présentation de son programme de politique générale devant les députés.

« N’en déplaise à Madame Ossouka Raponda … je vais affirmer avec force et vigueur qu’il y a bel et bien des prisonniers politiques au Gabon », a enfoncé Laurence Ndong connue comme l’un des principaux pourfendeurs du régime en place à Libreville.


L’activiste a dressé sa liste des détenus qu’elle considère comme des prisonniers politiques. Il s’agit de Bertrand Zibi Abeghe, Pascal Oyougou, Ballack Obame, Costy Mezui, Gerald Ayaya, Merlin Ella, Jean Bosco Boungoumou Boulanga, Anathole Nnang Mezui et Armel M. Mouendé.

« Ils sont détenus pour les opinions politiques. Nous exigeons leur libération sans conditions », a-t-elle urgé.

Vendredi, Mme Ossouka Raponda, répondant à un député qui lui demandait de libérer les prisonniers politiques pour un apaisement du climat politique dans le pays, a affirmé qu’il n’y a pas de prisonniers politiques au Gabon. Il y a par contre des détenus de droit commun.


https://gabonactu.com/il-y-a-bel-et-bien-des-prisonniers-politiques-au-gabon-selon-laurence-ndong/

34 vues