• Debout Peuple Libre

« Les mesures annoncées sont une vaste conspiration contre le peuple »

L’heure est grave. Et ils ne peuvent accepter de garder le silence devant la crise multiforme dans laquelle s’enlise le pays. Laurence Ndong, Marc Ona Essangui, Marcel Libama, Edgard Owono Ndong, Richard Moulomba, Sosthène Mabouadi, Stéphane Zeng, Dr Alphone Louma Eyougha, Marcel Djabioh, Franck Jocktane, Nnah Ndong, Christian Emane, Charlotte Mensah et Jean Valentin Leyama ont signé, hier jeudi 18 février, un manifeste dénommé le « Peuple Uni pour la Libération ».

A travers ce manifeste, ces acteurs de la société civile et du monde politique, résidents aussi bien au Gabon qu’à l’extérieur du pays, entendent dénoncer la dégradation de la situation sociale et politique dans le pays. « A l’unisson, nous nous présentons devant vous aujourd’hui. Depuis trop longtemps, la dictature s’impose à nous. Elle fait la loi, elle s’érige en règle, elle s’impose en semant la peur et l’arbitraire. », indique Laurence Ndong, la porte-parole du mouvement.

Les signataires du manifeste, relèvent pour ce faire, que depuis plus d’un an, sous le fallacieux prétexte de la lutte contre la pandémie de la Covid-19, le dispositif militaire a été renforcé, des mesures iniques et incohérentes sont imposées aux habitants privant ces derniers du droit de vivre en toute décence. C’en est trop !

Pour les signataires, il est désormais évident que les mesures annoncées par le régime de Libreville représentent « une conspiration contre le peuple ». « Nous ne devons plus l’accepter » rajoute le Collectif. Avant d’appeler le peuple gabonais à prendre conscience que la souveraineté, la liberté et l’indépendance sont des conquêtes perpétuelles. « Il faut supplanter les sacrifices pour notre confort personnel pour des sacrifices pour le bien-être collectif », poursuit Laurence Ndong.

Les signataires indiquent en outre que le contenu de ce manifeste marque l’aspiration du peuple gabonais à défendre ses droits sacrés. Le but de ce manifeste, soulignent les auteurs, est de mobiliser les citoyens pour défendre, par tous les moyens légitimes, la Patrie et la Souveraineté du peuple.


Article sur https://topinfosgabon.ga/articles/dclaration-des-forces-vives-de-la-nation-les-mesures-annonces-sont-une-vaste-conspiration-contre-le-peuple

101 vues